INGEO geometre expert INGEO geometre expert INGEO geometre expert INGEO Geometre expert 62 59 Contact INGEO Geometre expert 62 59 Agences INGEO Geometre expert 62 59 INGEO Geometre expert 62 59 reference INGEO Geometre expert 62 59 espace securise INGEO Geometre expert 62 59 Ingeo environnement Ingeo YouTube Ingeo Twitter Ingeo Facebook
Actualité INGEO

INGEO

Ingénierie - Géomètre-Expert

Une pluralité de compétences au service de vos projets.

INGEO

INGEO, société d’INGénierie et de GEOmètres-Experts, vous offre un accompagnement fort de compétences et de technologies les plus récentes.

03.21.38.15.21

"A Lille, le plan-relief de la ville se prépare une nouvelle vie virtuelle", article paru dans "La Voix du Nord" le 15/05/2013

[Publié le 17/05/2013]


"Les plans en relief audomarois sont à la mode. Après celui de Saint-Omer exposé au Grand-Palais à Paris en janvier et février 2012, c’est celui d’Aire-sur-la-Lys qui est au centre de toutes les attentions. Exposé à Lille, il fait l’objet actuellement d’un minutieux travail de numérisation, afin d’être rendu aux Airois, d’abord dans une version de synthèse.





Pour l’instant, c’est un immense puzzle en quinze morceaux sur le sol du Palais des Beaux-Arts de Lille. L’un d’eux représente le centre-ville d’Aire-sur-la-Lys. Abrité sous un dôme d’aluminium, il est scruté, rue par rue, par l’objectif de l’appareil photo de la société Ingéo. Le plan de 27 m2 représentant la ville de 1740 en relief est en voie de numérisation.
Sa version de synthèse sera donnée à voir dans la cité de Lydéric. La chapelle Baudelle a été choisie pour servir d’écrin à l’expérience. « La maquette virtuelle permettra de s’immerger dans le XVIIIe siècle, c’est assez magique », s’enthousiasme François Becuwe, assistant de conservation, chargé de la galerie des plans en relief.
Autre volonté, à partir de la version numérique, recréer à l’identique le plan et l’exposer dans la chapelle. « On pourra se balader dans les rues grâce à des webcams. Le plan pourra être projeté sur grand écran, on peut penser aussi à une superposition avec des images de la ville d’aujourd’hui. Il y a des tas de possibilités à définir », explique le maire, Jean-Claude Dissaux, qui s’est rendu sur le site des opérations hier et se dit impressionné par la reproduction de la cité, « maison par maison, par la main de l’homme ».
La numérisation entamée lundi se déroule toute la semaine. Outre les demandes d’autorisations, elle a nécessité de faire appel à un spécialiste du montage de plans du musée des Invalides, à la retraite.
Photos en haute définition et empreintes laser, la mise en place de la procédure a pris un mois. « Sur deux photos, on retrouve un même élément. Pris sous deux angles, cela donne une vision stéréoscopique », décrit Olivier Huyghe, d’Ingéo, société chargée de la mission et également son mécène. « Le centre-ville est le plus complexe, il prendra toute la journée. Les tables représentant la campagne, moins urbanisées, nécessiteront moins de mille photos. Au total il y aura entre 12 000 et 13 000 photos. »
L’opportunité est apparue, explique le maire, quand le président du conseil régional, Daniel Percheron, en visite à Aire, a souligné l’importance de mettre en valeur ce plan, dans un but « de tourisme numérique ». « Il y a trois volets, le culturel : il faut faire connaître le patrimoine ; le tourisme, permettre aux habitants des visites numériques sur tablettes, smartphones, et la valorisation des nouvelles technologies », indique Yves Le Maner, chargée de la mission mémoire à la Région, qui finance la moitié de l’opération.
« Dans trois mois, on aura une première restitution, et dans cinq à six mois, cela devrait être présentable », évalue Jean-Claude Dissaux. Quant à la réalisation du double de la maquette, elle est encore à réfléchir."



TrackBack URL pour ce sujet:    http://www.ingeo.fr/actualites-detail_news-150.html