INGEO geometre expert INGEO geometre expert INGEO geometre expert INGEO Geometre expert 62 59 Contact INGEO Geometre expert 62 59 Agences INGEO Geometre expert 62 59 INGEO Geometre expert 62 59 reference INGEO Geometre expert 62 59 espace securise INGEO Geometre expert 62 59 Ingeo environnement Ingeo YouTube Ingeo Twitter Ingeo Facebook
Actualité INGEO

INGEO

Ingénierie - Géomètre-Expert

Une pluralité de compétences au service de vos projets.

INGEO

INGEO, société d’INGénierie et de GEOmètres-Experts, vous offre un accompagnement fort de compétences et de technologies les plus récentes.

03.21.38.15.21

"Nielles-les-Bléquin : inauguration de la station d'épuration, dissimulée dans le paysage", article paru dans "L'Indépendant" le 20/09/2013

[Publié le 26/09/2013]


"Terminé, les "matières en suspension" enveloppées de papiers colorés, voguant au fil du Bléquin !
Nielles-les-Bléquin  afait le nécessaire pour protéger sa rivière et se mettre en conformité avec la loi sur l'eau de 1992.
Vendredi,Clotaire Crepin, président du syndicat intercommunal d'adduction d'eau potable et d'assainissement de la vallée du Bléquin, et le maire, Francis Ducrocq, n'étaient pas mécontents d'inaugurer leur station d'épuration, après une petite décennie de tribulations.





Sans béton. ni boue.
Il s'agit d'une station nouvelle génération, dite "biologique': sans béton.
Les eaux d'assainissement sont filtrées à travers différentes couches de sables et de graviers. Ces filtres cailouteux sont plantés de roseaux, qui favorisent le développement de bactéries, dont le rôle est de dégrader les matières polluantes dissoutes dans l'eau.
"II n'y a quasiment pas de boues à gérer. 11 n'y aura pas d'épandage avant une quinzaine d'années et elles pourront être utilisées comme engrais", précisait Alexis Pétillon, du bureau d'études Ingeo. "L'entretien est régulier mais simple : il suffit d'ouvrir et de fermer des vannes pour alimenter tel ou tel bassin, et de faucarder les roseaux une fois par an."
Surtout, les bassins se font discrets dans le paysage.

Les travaux se sont achevés en décembre dernier. Et la station  est en service depuis le printemps.
Déjà, 50 maisons sont raccordées. Il faut dire qu'en parallèle, la commune a mis en chantier ses travaux d'assainissement collectif.
Trois tranches de réseaux sont terminées et deux autres vont commencer d'ici la fin du mois : la 2ème partie de la route de Vaudringhem, la rue du Moulin et la rue neuve d'une part, l'avenue Fauviaux et une partie de la rue Bernard-Chochoy d'autre part.






Le coût.
L'inauguration, c'était bien sûr l'occasion de citer quelques chiffres. Le coût total des travaux se monte à 570.000 euros, dont une participation financière de 456.000 euros de l'agence de l'eau Artois -Picardie.
"Réaliser ce type d'équipement est difficile : ça fait peur. Tout le monde est d'accord sur sa nécessité mais personne n'en veut, il vous a fallu du courage", a salué le sous-préfet, Christian Abrard, à l'adresse des élus, avant d'inviter les écoliers à venir découvrir la structure, puisque le cycle de l'eau fait partie du programme scolaire. "C'est prévu"; lui a confirmé le maire."


TrackBack URL pour ce sujet:    http://www.ingeo.fr/actualites-detail_news-159.html