INGEO geometre expert INGEO geometre expert INGEO geometre expert INGEO Geometre expert 62 59 Contact INGEO Geometre expert 62 59 Agences INGEO Geometre expert 62 59 INGEO Geometre expert 62 59 reference INGEO Geometre expert 62 59 espace securise INGEO Geometre expert 62 59 Ingeo environnement Ingeo YouTube Ingeo Twitter Ingeo Facebook
Actualité INGEO

INGEO

Ingénierie - Géomètre-Expert

Une pluralité de compétences au service de vos projets.

INGEO

INGEO, société d’INGénierie et de GEOmètres-Experts, vous offre un accompagnement fort de compétences et de technologies les plus récentes.

03.21.38.15.21

"La modélisation 3D du plan-relief d'Aire-sur-la-Lys : une grande première, une prouesse, un bijou", article paru dans "Echo62" le 04/10/2013

[Publié le 04/10/2013]



Visionnez la vidéo de la numérisation 3D du plan relief de la ville d'Aire-sur-la-Lys


"Imaginez que vous êtes en train de survoler – à basse altitude, comme un oiseau par exemple – votre ville telle qu’elle était en 1743 ! Mais si, c’est possible… Les habitants d’Aire-sur-la-Lys ne vont pas en revenir quand ils découvriront (dès le 8 janvier 2014 s’ils assistent à la cérémonie des vœux) la « prouesse » réalisée la société audomaroise INGEO. Les ingénieurs ont réalisé une « grande première » : la modélisation et la reproduction numérique 3D du plan-relief d’Aire-sur-la-Lys. Un plan-relief fabriqué en 1743 donc par d’autres ingénieurs, ceux de Louis XIV. Cette maquette au 1/600e avait un objectif essentiellement militaire : « faire toucher au doigt et à l’œil tous les défauts » d’une place fortifiée par Vauban. Comme Aire-sur-la-Lys, Saint-Omer, Lille et moult places fortes ont eu leur maquette, exécutée avec une incroyable précision avec des matériaux parfois très fragiles (soie, papier, sable..). « Objets d’admiration même pour le Louis XIV ».

De 1668 à 1870, 260 plans-reliefs représentant 150 sites fortifiés implantés aux frontières du royaume et jusque dans les anciennes possessions françaises ont été construits. Une centaine sont conservées aux Invalides à Paris – collection unique au monde  conserve aujourd’hui une centaine de plans-reliefs, et seize sont en dépôt au Musée des Beaux-Arts de Lille : sept places fortes du nord de la France, huit situées aujourd’hui en Belgique, et Maastricht. Seize plans-reliefs « arrachés de haute lutte » pour reprendre l’expression de Daniel Percheron président du conseil régional Nord – Pas-de-Calais, par Pierre Mauroy quand il était premier ministre. Passionné d’histoire, très attaché à l’histoire de sa région, Daniel Percheron est tombé sous le charme d’Aire-sur-la-Lys en la visitant en compagnie du maire Jean-Claude Dissaux et des historiens locaux Gérard Aubert et Jean Fournier. Il fut naturellement question du plan-relief de la cité et d’un défi à relever : proposer aux habitants, aux touristes une restitution numérique de la maquette. INGEO a passé huit mois sur le sujet avec trois ingénieurs à plein temps et deux mois de calculs non stop ! Patrice Fauquembergue, le directeur et Olivier Huyghe, responsable du service 3D, étaient ce jeudi matin – 3 octobre 2013 – au Musée des Beaux-Arts pour présenter leur « bijou ». Quatre minutes d’images ont suffi pour enthousiasmer le président Percheron, le directeur du Palais des Beaux-Arts Bruno Girveau et le maire Jean-Claude Dissaux : « On a du mal à détacher sa vue de l’image ! »

«  Nous avons pris 12 000 photos numériques du plan-relief qui repose sur quinze tables, dont 3 000 pour la table centrale représentant le centre-ville. Chaque élément a été photographié sous douze à seize angles », a souligné O. Huyghe. Le plan-relief occupant 27 mètres carrés (presque six mètres sur cinq). INGEO a ensuite utilisé la technique de la photogrammétrie 3D… Des logiciels, des processeurs et des hommes pour aboutir à un résultat exceptionnel. Un outil culturel, touristique qu’il s’agit de rendre accessible à tous. Dès le printemps 2014, le plan-relief « restitué » devrait trouver son « écrin », la chapelle Beaudelle à Aire-sur-la-Lys. On y verra les images d’INGEO, une copie « physique » du plan-relief en matériaux de synthèse : « Un dialogue avec aujourd’hui et hier est possible » a précisé le président Percheron, qui songe déjà au fond musical, aux commentaires des historiens locaux avec quantité d’anecdotes. Dialogue avec hier et aujourd’hui pour se rendre compte qu’Aire a certes perdu ses remparts, son église Notre-Dame, mais a gardé sa place, son Beffroi, sa Collégiale, son Bailliage, sa Chapelle des Jésuites… Une ville relativement épargnée par les guerres et riche de 23 monuments historiques ; ce patrimoine est sans conteste un levier de développement touristique et culturel. « On peut tout imaginer à partir de ce plan-relief, a ajouté D. Percheron. Le plus gros est fait mais il y a encore du travail derrière, nous allons écrire la deuxième page du scénario ».
Un maire et un président ravis tout comme le directeur du Palais des Beaux-Arts à qui la Région a offert un fichier numérique du plan-relief d’Aire-sur-la-Lys. Une porte s’ouvre pour les responsables du musée, frustrés de ne pas pouvoir s’approcher de trop près de plans-reliefs (« très fragiles et qui ne devraient pas être montrés ni éclairés » a rappelé le directeur)… La restitution made INGEO – reproduction de manière quasi photographique - leur apporte un nouveau regard, un nouveau rapport à l’objet."

Christian Defrance


TrackBack URL pour ce sujet:    http://www.ingeo.fr/actualites-detail_news-168.html