Présentation INGEO

INGEO

Une pluralité de compétences au service de vos projets.

Pôle Géomètres-Experts Foncier

Géomètre-Expert Foncier

Le géomètre-expert est là pour assurer les droits de chacun concernant les biens fonciers, dans le respect de la règlementation et les règles de l’art.

Pôle Bureaux d’Etudes VRD – Bâtiment – Urbanisme – Paysager

Bureaux d’Etudes
      VRD
      Bâtiment
      Urbanisme
      

Nos équipes, reconnus dans les domaines de l’aménagement urbain et la conception routière, assurent une réponse pertinente aux projets d’aménagement, de lotissements et de parcs d’activités

Pôle Diagnostics Immobiliers – Géotechnique

Diagnostics Immobiliers
Géotechnique

Nos diagnostiqueurs sont habilités à pratiquer des expertises conformément aux règlementations en vigueur pour le diagnostic immobilier

Pôle Mesure Modélisation – Contrôle

Mesure
Modélisation
Contrôle

Sous l’eau, sous terre, sur terre, dans les airs… une solution adaptée pour chaque besoin

Décret tertiaire

Décret tertiaire

Le décret tertiaire rend obligatoire la déclaration de diverses informations sur la consommation énergétique pour Septembre 2022

previous arrow
next arrow

Wizernes – “Remembrement sur les hauteurs de la commune” : l’Indépendant du 21/09/17

"Les travaux d’aménagement entre la route de Wisques, la rue des Bleuets et la rue de l’Argilière n’auront échappé à personne. Désormais, nombreux sont les wizernois à se balader à pied ou à vélo sur les chemins qui quadrillent les 302 hectares de terres agricoles. Mais en empruntant ces chemins de campagne, on n’imagine pas les arcanes de ce chantier. En effet, ces travaux sont le fruit d’une opération d’aménagement foncier, autrefois appelé remembrement. Rien que ce mot suffisait à braquer les agriculteurs. Cette fois, sans dire que c’est passé comme une lettre à la poste,on peut estimer que l’affaire a été rondement menée. À la manoeuvre des négociations qui ont permis de trouver de bons compromis, il y a le maire, Daniel Herbert, mais surtout son adjoint, Pierre Evrard.
Limiter les risques d’inondation
L’idée de ce remembrement remonte à 2002, suite à la demande d’un propriétaire. Il en avait une centaine au totale, pour quasiment 458 parcelles.
Par le biais des échanges, ces lots ont été divisés par deux. Sur ce secteur, les "frontières" de la commune ont même été redécoupées avec celles de Wisques.
Surtout, cet aménagement foncier a permis de réaliser d’importants travaux hydrauliques qui limiteront l’érosion des sols, les inondations dues aux écoulements d’eau de ruissellement.
Des noues (fossés) ont été recréées. Un bassin de rétention de 700 m3, qui récupère les eaux du plateau des Bruyères, a été creusé.
"Cela devrait permettre de réduire considérablement les coulées de boues comme celle que nous avons connue en juin 2016", précise Daniel Herbert.
Coût de l’opération 231 000€ financés à 55% par le Département.
« Sans le soutien financier et technique du conseil départemental, nous ne serions sans doute pas arrivés au bout", souligne Pierre Evrard.
Exemplaire
Les chemins sont de nouveau praticables et capables de supporter des engins de 40 tonnes. Certains avaient quasiment disparu.
Aujourd’hui, outre l’accès aux parcelles, ils offrent de beaux itinéraires de promenade. Désormais, tout le monde y trouve son compte.
Michel Dagbert, président du conseil départemental a salué "un travail sérieux. Je sais ques sur ces questions-là , un certain nombre d’élus est frileux.
Ici, compte tenu des surfaces concernées et le résultat obtenu, c’est à mettre en exergue pour montrer l’intelligence collective des élus locaux qui s’y collent, des propriétaires et des services du Département".
Retour en haut